De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Dernier jour d’août 2013, j’ai nagé 1500 dans la mer

je compte 25m de rocher à rocher… Vu un poisson encore jamais aperçu, du genre qu’on met dans la bouillabaisse, avec des couleurs comme un poisson des mers du sud dans les documentaires (je nage avec mes lunettes de piscine, mais sans bonnêt)…Impossible d ‘obtenir de la part des poissons qu’ils me frôlent la peau, que je les sente passer… rien… Vu que je ne peux leur parler (ils sont si loin, métaphysiquement parlant…),  j’essaie de leur envoyer un message entièrement psychique,(par transmission de pensée ,pataphysiquement parlant… 🙂 « Frôlez-moi, mes chéris, passez entre mes doigts de pieds, ce serait délicieux !) 🙂  RIEN ! SNOBS ! GRONDINS !

La dame d’hier était là quand je suis arrivée, elle était assise exactement à l’endroit où moi je m’étais assise , quand j’avais tiré ma natte dans son dos, sans me faire voir…C’est soit de la transmission de pensée, soit elle m’a bien vue hier… Elle n’est pas mal, malgré son grand age, (je tablais sur sa vue baissant avec l’age), on voit sa silhouette de loin, elle a de la branche, elle a dû être jolie, mais ce qui gâche un peu les choses, c’est son ventre…je parle physiquement…C’est peut-être la meilleure personne du monde…Pendant que je nageais, j’ai eu l’impression qu’elle me regardait, (sans doute veut-elle me raconter toute l’histoire à propos de sa fille, son gendre, et pourquoi elle a quitté Versailles – les gens n’y sont pas sympathiques, m’a-t-elle dit…),et comme je nageais, je nageais, crawl, brasse, dos, brasse, crawl, elle a fini par s’en aller…les gosses n’étaient pas avec elle aujourd’hui, mais elle avait toujours le Iphone vissé à l’oreille…

D’un coup elle s’est levée, alors que j’en étais au 1er km, et elle s’en est allée…Et moi, plus tard, je suis allée au grand vide-grenier nocturne de La Valette-du-Var, où j’ai acheté 2 ou 3 trucs dont je n’avais aucun besoin, à part un short genre bloomer (j’adore les bloomers, du temps où c’était rare, j’en cherchais partout, il n’y en avait que chez Saint Laurent exceptionnellement, et c’était la croix et la bannière pour en récupérer un gratuit…(j’adore les vêtements gratuits… 🙂 ceux qu’on trouve, par exemple, dans la rue…Rien que des marques, à Paris, si…Si…

Beaucoup de livres de Michel Drucker dans ce vide-grenier !!! Oh-la-la…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation