De Paris en piscine Le blog de Papillonista

dimanche 4 août

Regardé en boucle sur internet la vidéo du relai 4 X 100 4N… Avant ça, j’écoutais la radio quand c’est arrivé… Je suis devenue aussi c… que les supporters du Paris Saint Germain lors d’un but…Je me suis mise à hurler…

Avant ça j’étais à la piscine Dunois, où j’ai péniblement fait 1 petit kilomètre en slalomant au milieu des nageurs du dimanche . A la fin de la session, l’un des MNS a fait le tour du bassin avec une sorte de tambour (c’est Karim, le MNS musicien), et on aurait cru qu’il sonnait le glas pour faire sortir les nageurs… C’est un trés bon percussionniste, les cours d’aquagym sont faits par lui en rythme, les aquagymneuses sont MEDUSEES… 🙂

Avant cela j’étais devant l’arrêt du bus 47 rue Monge et j’observais les devantures des commerces, de l’autre coté de la rue… 2 boutiques l’une à coté de l’autre, un « sushi shop », habillé de noir (pourquoi ? la nourriture japonaise est-elle esthétiquement cadrée, sobre et élégante comme une petite robe noire ?), et à coté un nouveau lieu (on n’ose pas parler de magasin) qui s’intitule « patisserie »…Noir aussi, minimaliste… Je suis passée devant hier, je n’avais même pas compris que c’était une patisserie en voyant l’intérieur, les gateaux ressemblaient à des ventouses tranlucides, et il y en avait trés peu, juste posés ça et là dans une vitrine… Ils doivent coûter bonbon… 🙂

Mais là, sous l’abri bus (pour me protéger de la chaleur), je ne voyais que l’habillage de la boutique, le cadre noir et l’auvent tout aussi noir, pour faire pendant au Sushi shop tout noir aussi… Et à coté, le magasin de vin Nicolas, TOUT ROUGE, couleur LIE-DE-VIN…Normal…

Et après cela, bien après la séance de natation, marchant dans Paris livré aux touristes (j’ai dû photographier 2 américaines, à leur demande,  sous toutes les coutures , avec l’ile Saint Louis en fond ), je m’aperçus que j’étais affamée et suis rentrée dans un Mac Do, ô délicieuse nourriture au goût chimique (et un peu graillonneux ) qui va si bien avec la grande ville … 🙂 J’avais un ami, une fois, qui réalisait trés bien les VRAIS hamburgers américains, home made, qui n’ont rien à voir…

Mais dans Paris en rando

Rien ne remplace le MacDo

Et puis je suis passée par la place des Vosges, toujours un grand moment… Les galeries d’art… Il y a de la daube, surtout dans les galeries coté ouest, mais aussi de beaux trucs, on voit qu’on est chez les riches, c’est jamais n’importe quoi… Encore que, en ce moment, la tendance soit à l’inspiration MURAKAMI, qui lui même (à mon avis) descend de Niki de Saint Phalle… Admiré une statue de jeune femme moderne, avec chapeau et minijupe en métal bronzé…  Et aussi des peintures de nageuses synchro… Bien faites… D’après photos… Par contre la brasseuse… Jolie peinture mais mauvaise nageuse…

Avant de quitter la place des Vosges par la sortie vers la rue Saint Antoine, une plaque nous apprend qu’ici naquit, dans cet hotel, Marie de Rabutin-Chantal, Marquise de Sévigné… En 1626… Je m’y suis vue, un bref moment, en 1626… C’est ça, Paris, c’est tellement imprégné d’histoire, rien que les vieilles pierre de la place des Vosges, par exemple, que ça nous imprègne aussi intimement sans qu’on le veuille, et au moindre petit choc de beauté, le voyage dans le temps est là, à notre insu,

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation